Test Blu-ray 4K : Ready Player One

Mis à jour : sept. 26


Synopsis


En 2045, le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’OASIS, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numériques dans l’OASIS. L’appât du gain provoque une compétition planétaire.


Bonus :

- Les années 80 : l’inspiration

- Déchiffrer le code

- Les années 80 : l’inspiration au monde - Niveau supérieur : le son du futur - Meilleur score : fin de partie - L’excellente Aventure D’Ernest et Type




Note de l’œuvre : 9

Note de l’image : 8

Note de l’audio : 10


Qualité vidéo


Steven Spielberg a tourné avec 2 caméras pour la réalisation de ce film. Le monde virtuel (OASIS) qui est en effets spéciaux a été tourné avec la caméra Arri Alex Plus (en numérique). Alors que les autres scènes dans le monde réel ont été capturées en 35mm. Spielberg a fait appel à Dolby pour superviser l’étalonnage du HDR en Dolby Vision. L’ouverture du film annonce la couleur. Les premières scènes du film montrent le monde réel dans un état lamentable. Pour cela, ils ont mis des couleurs assez ternes à la limite du Noir et Blanc. Alors que l’immersion du monde virtuel qui est l’OASIS est tout autre chose avec des couleurs beaucoup plus belles. Elles sont riches et vives. Il a réussi a bien séparé les 2 mondes en appuyant sur les couleurs. On peut voir une réelle différence entre les 2 mondes grâce aux caméras utilisées. L’OASIS est sans artéfact bien lissé. Alors que le monde réel (tourné en 35mm) quant à lui est plus définie, surtout au niveau des visages. On peut apercevoir plus de granularité que l’on n’a pas avec les effets spéciaux. Même si le Master est en 2K, l’image est digne d’une démonstration de haut niveau pour essayer un téléviseur.


Qualité audio

Spielberg a fait un très beau travail en soignant également la section audio. On peut retrouver du Dolby Atmos aussi bien en VO qu’en VF. Le Dolby Atmos est encapsulé dans un Dolby TrueHD 7.1. Et cela se retrouve aussi sur le Blu-ray classique. Côté audio, l’immersion est au rendez-vous avec des effets sonores dans tous les sens, à ne plus savoir ou donner de la tête. Pas besoin d’attendre une demie-heure pour s’en rendre compte. Dès la première scène dans l’OASIS, on est plongé dans l’univers. Il y a 2 scènes époustouflantes niveau audio. La première se trouve au début avec la course de voiture et la seconde à la toute fin dans la grande scène de combat. Les effets sonores sont vraiment impressionnants avec des effets de partout. Ce qui ma plu c’est le fait que la section Atmos est réellement utilisée avec de bons effets venant du plafond.

Conclusion

Je pense que l’idée première de Spielberg a été de vouloir plonger les spectateurs dans l’OASIS, tout comme les personnages y sont plongés. Je dirais pari gagné avec des couleurs toujours plus belles et lumineuses. Une partie audio à couper le souffle et à réveiller les voisins. Des références de film culte, de jeux vidéo, des univers inimaginables avec une seul règles, tout est possible. Blu-ray 4K à posséder dans sa bibliothèque de toute urgence.



 

Formulaire d'abonnement

  • Twitter
  • Instagram

©2020 par Mon site. Créé avec Wix.com