Test Blu-ray 4K : Transformers 4 : L’âge de l’extinction


Synopsis :


Quatre ans après les événements mouvementés de "Transformers : La Face cachée de la Lune", un groupe de puissants scientifiques cherche à repousser, via des Transformers, les limites de la technologie. Au même moment, un père de famille texan, Cade Yeager, découvre un vieux camion qui n'est autre qu'Optimus Prime. Cette découverte va lui attirer les foudres d'un certain Savoy, dont le but est d'éliminer les Transformers. Pendant ce temps, le combat entre les Autobots et les Décepticons refait surface...




Édition : FR - Blu-ray 4k Ultra HD

Réalisateur : Michael Bay

Éditeur : Paramount Pictures

Genre : Action/SF

Année : 2014

Réédition : 2017

Durée :

- 2H45

Langue :

- Anglais Dolby Atmos

- Français Dolby Digital 5.1

Format :

HDR10

Dolby Vision

2.40:1

16/9

2160p/24p (HEVC)


⬇️Lien direct du UBD (Blu-ray 4K) : ⬇️


Note artistique : 7 // Qualité vidéo : 9 // Qualité audio : 9.5 ŒUVRE Trois ans après le 3e Transformers, Michael Bay revient avec L'Âge de l'extinction... Et pour donner un nouveau souffle à la saga, le casting a changé avec l'arrivée de Mark Wahlberg et Nicolas Peltz (qui incarne sa fille). Les codes qui ont fait le succès de cette série ne changent pas mais évoluent. Les phases d'action sont encore plus chaotiques (dans le bon sens du terme) et les pointes d'humour toujours présentes. IMAGE Comme son prédécesseur, le film a eu recours au procédé 3D relief avec une captation hybride argentique/numérique en 6K (Arriflex 235, Panavision Panaflex Millennium XI2 et Red Epic Dragon). Malgré un master intermédiaire 2K, l'apport sur les détails est véritable (les gros plans sur les visages) et les arrière-plans débouchés. Il y a bien évidemment l'upscale mais également le HDR. L'encodage Dolby Vision dévoile le moindre petit détail lors des scènes les plus sombres et les couleurs gagnent en profondeur (les lasers verts et rouges, etc.).

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre) SON Nous en avons l'habitude maintenant, la VF reste inchangée et n'est donc disponible qu'en Dolby Digital 5.1. Alors que la VO est, une fois encore, proposée en Dolby Atmos... Comme sur le Blu-ray paru en 2014. La dynamique crève le plafond, les basses sont particulièrement intenses et les canaux arrière nous font vivre une bonne expérience cinéma. Et encore plus que dans les autres volets de la saga, les effets 3D jaillissent comme par magie dans la pièce d'écoute avec une rare précision (les hélicoptères, les drones, etc.).

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre) CONCLUSION Le 4K Ultra HD de ce 4e épisode est une bonne surprise. L'image exploite pleinement le potentiel du support (définition, colorimétrie et contrastes), comme le son... Mais en VO puisque la VF m'aura laissé sur ma faim. Ils auraient franchement pu faire un effort sur ce point-là. Sur ces belles paroles, laissez-moi vous conseiller l'achat.


Mon matériel :

https://www.blu-ratech.fr/post/quel-matériel-je-possède-pour-tester-les-4k-ultra-hd


D’autres Tests vous attendent ici :

https://www.blu-ratech.fr



Posts similaires

Voir tout
  • Instagram

Formulaire d'abonnement

  • Twitter
  • Instagram

©2020 par Mon site. Créé avec Wix.com