Test Blu-ray 4K : Space Jam


Synopsis :


Les Nerdlucks, de méchants extraterrestres aux allures de gnomes, viennent de capturer nos héros de dessins animés préférés pour redorer le blason du Pic des Abrutis, leur parc d'attractions qui n'attire plus grand monde. Avant de baisser les bras, les pauvres Bugs Bunny, Daffy Duck, Speedy Gonzales, Titi et consorts sollicitent une requête : jouer leur avenir lors d'un match de basket.




Spécifications Techniques :




Édition FR : Blu-ray 4k Ultra HD + Blu-ray

Réalisateur : Joe Pytka

Éditeur : Warner Pictures/Titans Of Cult

Genre : Comédie

Année : 1997

Réédition : 2021

Durée :

- 1H27

Langue :

- Anglais Dolby Atmos

- Français Dolby Digital 5.1

Format :

HDR10

1.85:1

16/9

2160p/24p (HEVC)






⬇️ Lien direct du UBD (Blu-ray 4K) : ⬇️



Note artistique : 9 // Qualité vidéo : 8,5 // Qualité audio : 8



Oeuvre


C’est en 1996 que le réalisateur Joe Pytka a dévoilé son œuvre dans les salles obscures. Space Jam se révèlera être une comédie familiale tant pour les adultes que les enfants.


Cette réussite est dû notamment aux célébrités qui l’ont portée, Michael Jordan, Charles Barkley ou encore Bill Murray pour ne citer qu’eux. Toutefois c’est le mélange des univers qui a joué pour beaucoup.


Faire coïncider la réalité avec le monde cartoonesque des Looney Tunes pour en réaliser un film comique avec des célébrités de haut vol est une idée brillante. Bien que sur le papier l’idée soit bonne, dans les faits l’histoire est bien amenée pour ne pas être ridicule.


Pour notre plus grande patience avant le second volet de Space Jam qui doit voir sa sortie pour cette été, l’éditeur Titans of Cult nous a concocté une édition aux petits oignons enfin carottes.


Alors, cette édition Blu-ray Ultra HD… Quoi de neuf docteur ?!


Image


Space Jam a été réalisé avec des caméras argentiques Panavision en 35mm. Le ratio de l’image est en 1.85 pour laisser place à une plus grande image… au revoir les bandes noires.


Le tout nouveau télécinéma effectué, à l’occasion de la sortie du Blu-ray Ultra HD, à ainsi obtenu un DI 4K pour notre plus grand plaisir.


Tout comme le précédent Blu-ray, le grain reste présent et affiné, certes, mais très léger dans l’ensemble. J’imaginais un poil plus de présence à l’image, c’est sûrement le cinéphile qui parle en moi.


Bien que les images ou vidéos du début soient de moindre qualité (cf. archives), ce qui est normal en soit, l’image affiche des détails assez bluffants (cf. Pores de la peau, Sueurs sur les visages, Vêtements) avec une bonne intégration des VFX.