Test Blu-ray 4K : La Mémoire dans la peau


Synopsis :


Sur la côte adriatique, un bateau de pêche repère le corps inanimé d'un homme ballotté par les flots. Des marins s'empressent de le repêcher. Portant des traces de balles dans le dos, cet homme à l'identité inconnue a miraculeusement survécu. Cependant, il ne se souvient plus de rien, même pas de son nom ou des raisons pour lesquelles on a tenté de le tuer. Toutefois, un indice subsiste : de sa hanche est extraite une petite capsule holographique indiquant un numéro de compte à Zurich.


Spécifications Techniques :


Édition FR : Blu-ray 4k Ultra HD

Réalisateur : Doug Liman

Éditeur : Universal

Genre : Action

Année : 2002

Réédition : 2016

Durée :

- 1H58

Langue :

- Anglais DTS:X Master Audio

- Français DTS Digital Surround 5.1

Format :

HDR10

2.39:1

16/9

2160p/24p (HEVC)



⬇️ Lien direct du UBD (Blu-ray 4K) : ⬇️





Note artistique : 7 // Qualité vidéo : 6 // Qualité audio : 8


Œuvre


La Mémoire dans la peau est réalisé par Doug Liman. Ce film d’espionnage est basé sur le personnage de Jason Bourne dont il est adapté du roman éponyme.


Ce premier épisode, qui constituera le début de la saga Jason Bourne, met en avant Matt Damon révélé auparavant dans Will Hunting.


Image


Cette œuvre restitue parfaitement une image cinématographique, d’une part son ratio 2.39 (2 bandes noires) et d’autre part sa colorimétrie.


Le DI 2K a été retravaillé pour obtenir un Master 4K (Upscale) un poil plus léché que son prédécesseur Blu-ray.


Pour se faire, l’image profite d’un meilleur piqué (cf. Visage, Texture, Cheveux…) bien que sur certaines scènes ces détails ne sont pas flagrants.


Le grain de la pellicule 35mm a été conservé donnant cet aspect assez vieux du film (2002). Rappelons tout de même que cette œuvre a été tournée grâce aux caméras Aaton 35-lii, Arriflex 435 et Panavision Panaflex Milennium XL.


La colorimétrie donne cet aspect cinéma dû à l’apport de HDR10. Le ton est chaud, les éléments brillent (montre, œil…) et les lumières reflètent sur les visages des personnages.

Cela apporte plus détails dans les scènes obscures comme sur le bateau au début du film.

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre)


Son


Les voix sont bien retranscrites sur le canal central. Le canal LFE est présent sans trop en faire. La bande son profite d’une belle immersion grâce à la piste inédite DTS:X Master Audio.


Cette piste a le droit à quelques effets de hauteur supplémentaires (cf. Pluie, Tirs, Oiseau, BO, Bruit se baladant autour de nous…) tout en conservant un bel effet surround déjà bien présent sur la piste VF DTS Digital Surround 5.1.


Conclusion


En 2016, Universal a profité du nouveau format en vogue qu’est le Blu-ray Ultra HD pour ressortir toute sa saga Jason Bourne.


Bien que cela soit les débuts, l’éditeur n’a certainement pas fait un disque top démo… loin de là d’ailleurs.


Par ailleurs, bien qu’il y ait tout de même pas mal de défauts, on peut retenir le début d’une belle prémisse pour l’avenir… que voici aujourd’hui (2021).


PS : Je ne peux que vous conseiller la VO pour ce film. L’histoire se déroulant à Paris, vous entendrez Matt Damon parler en français.




Mon matériel :

https://www.blu-ratech.fr/post/quel-matériel-je-possède-pour-tester-les-4k-ultra-hd


D’autres Tests vous attendent ici :

https://www.blu-ratech.fr

0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
  • Instagram