Test Blu-ray 4K : Indiana Jones et le Temple Maudit

Mis à jour : juil. 4


Synopsis :


À Shanghaï, Indiana Jones se trouve mêlé à un règlement de compte entre gangsters qui se disputent un bijou. Avec le jeune chinois Demi-Lune et de la chanteuse Willie Scott, Indiana fuit à bord d'un avion de fortune. Ils atterrissent en plein coeur de l'Inde où ils découvrent une population misérable depuis le vol d'une pierre sacrée dotée de pouvoirs.



Spécifications Techniques :

Édition FR : Blu-ray 4k Ultra HD + Blu-ray

Réalisateur : Steven Spielberg

Éditeur : Paramount Pictures

Genre : Aventure/Action

Année : 1984

Réédition : 2021

Durée :

- 1H58

Langue :

- Anglais Dolby Atmos

- Français Dolby Digital 5.1

Format :

HDR10

Dolby Vision

2.35:1

16/9

2160p/24p (HEVC)



⬇️ Lien direct du UBD (Blu-ray 4K) : ⬇️



Note artistique : 9 // Qualité vidéo : 9 // Qualité audio : 9



Œuvre


Nous voilà trois ans plus tard après la sortie du premier volet. Spielberg a décidé de continuer son œuvre Indiana Jones avec ce deuxième volet pour faire perdurer les aventures de Indy.


Un épisode bien rythmé et toujours aussi délirant. Harrison Ford reprend son rôle dans le personnage d’Indiana Jones qui lui va comme un gant.


Image


Cette suite a été tournée en 1984 (3 ans plus tard) avec des caméras Arriflex 35-LII, Nikon F3 et Panavision Panaflex Gold.


Tout comme son prédécesseur, il a bénéficié d’une remasterisation de qualité avec un DI 4K.

Le piqué de l’image est incroyablement bien restitué avec des détails jusqu’alors jamais vus (cf. Peau des acteurs, pilosité faciale, vêtements…).


L’aspect argentique est toujours bien présent avec une plus grande finesse et homogénéité du grain.



Seul petit bémol sur cette remasterisation, quelques scènes souffrent parfois d’une mauvaise intégration des VFX (cf. Scène floue dû au VFX vers 1H41).


L’apport du Dolby Vision apporte toujours une nouvelle fraîcheur à l’œuvre avec des contrastes mieux gérés dans l’ensemble (cf. Scène obscure) et des couleurs plus appuyées.

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre)


Son


Tout comme le précèdent volet, une nouvelle piste VF manque de nouveau à l’appel. Nous avons également affaire à une piste déjà exploitée sur les précèdentes éditions en Dolby Digital 5.1, c’est donc pour cela que je ne m’attarderais pas dessus.


Je vais plutôt me pencher sur le cas de la nouvelle piste tridimensionnelle que nous apporte la VO avec un mixage en Dolby Atmos.


Le mixage est de très bonne qualité pour un film qui n’a pas été conçu à la base pour une telle piste.

La dynamique est au rendez-vous avec une belle restitution des graves. Les voix ne s’en trouvent pas écrasées et font preuve d’une bonne intelligibilité sur la voix centrale.


La fameuse BO de John Williams est magnifiquement mixée en Atmos. On a l’impression d’être dans une atmosphère de bulle avec une élévation et une ampleur sans précédent. Chaque instruments est distinct et détaché des autres.


Partez à l’aventure avec cette nouvelle piste Dolby Atmos (VO only) (cf. Musique, Bruitage des prières, La course-poursuite dans la mine…).

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre)


Conclusion


Une fois de plus, Paramount Pictures a fait un sacré travail de remasterisation avec cet épisode de Indiana Jones.


Malgré une nouvelle piste audio réservé à la VO, la qualité de cette édition est proche des Blu-ray Ultra HD récemment sorti.


Vous pouvez acheter cette édition Ultra HD les yeux fermés.




Mon matériel :

https://www.blu-ratech.fr/post/quel-matériel-je-possède-pour-tester-les-4k-ultra-hd


D’autres Tests vous attendent ici :

https://www.blu-ratech.fr




Visuel du 2nd Steelbook de la saga :




Posts similaires

Voir tout
  • Instagram