Test Blu-ray 4K : Indiana Jones et la Dernière Croisade


Synopsis :


En 1912 dans l'Utah, Indiana Jones, adolescent, surprend des pilleurs de trésors archéologiques avant d'être poursuivi par les trafiquants. 26 ans plus tard, Jones apprend que son père, le professeur Henry Jones, parti à la recherche du Saint Graal, a disparu et il se rend alors à Venise où son père a été vu pour la dernière fois.


Spécifications Techniques :

Édition FR : Blu-ray 4k Ultra HD + Blu-ray

Réalisateur : Steven Spielberg

Éditeur : Paramount Pictures

Genre : Aventure/Action

Année : 1989

Réédition : 2021

Durée :

- 2H06

Langue :

- Anglais Dolby Atmos

- Français Dolby Digital 5.1

Format :

HDR10

Dolby Vision

2.35:1

16/9

2160p/24p (HEVC)



⬇️ Lien direct du UBD (Blu-ray 4K) : ⬇️



Note artistique : 9 // Qualité vidéo : 9 // Qualité audio : 9



Œuvre


Indiana Jones et la dernière croisade est le troisième épisode de la saga à succès Indiana Jones.

Qui aurait pensé qu’un archéologue avec un fouet deviendrait une telle franchise à succès.


Ce troisième volet poursuit les aventures du célèbre archéologue (Harrison Ford), tout en faisant évoluer le personnage avec notament l’apparition de son père.


Image


Indiana Jones et la dernière croisade, tout comme les précédents, a été capté en argentique 35mm avec les caméras Panavision Panaflex Gold LI et Panavision Panaflex Platinum.


Grâce à cette captation argentique le DI a pu ce faire en 4K, dû à un tout nouveau télécinéma de la pellicule.


L’image est respectueuse du travail originel, le grain est toujours présent et affiné.

Le piqué est sublime avec des détails cicelés, à en faire pâlir le dit Blu-ray (cf. Visages, Pilosité faciale, Vêtements, Pore de la peau …)


Cependant, on peut remarquer quelques effets de flou qui apparaissent sur certaines scènes (cf. à bord du véhicule 1H23).

Le Dolby Vision apporte quant à lui une couleur plus naturelle et saisissante à l’œuvre, dû à la plus grande palette colorimétrique que peut apporter le HDR (cf. Ciel bleu, Verdure de l’herbe).

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre)


Son


La piste audio française est semblable à l’ancienne version blu-ray et donc inchangée, Dolby Digital 5.1. Alors que la VO a subi un petit upgrade technologique, en Dolby Atmos.


Tout comme les précédents épisodes de ce coffret, la VO se veut des plus immersive.

Le mixage de la BO du très grand John Williams est restitué à la perfection et émerveille avec brio cette symphonie.


La dynamique n’est pas en reste avec un canal LFE bien exploité (cf. Explosions, Tirs de pistolet…), ainsi que les effets 3D avec pas mal d’objet sonore perceptible (cf. Pluie, Orage, Tempête, Foule d’Allemand, Avions, Ballon dirigeable, Eboulements).

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre)


Conclusion


La Paramount a fait un sacré travail de remasterisation sur l’œuvre Indiana Jones et la Dernière Croisade.


Que cela soit sur l’image comme sur le son (VO Only), ce Blu-ray Ultra HD se place dans les meilleures remasterisations qu’il m’a été donné de voir de mes yeux.


L’achat est fortement recommandé, pas besoin d’hésiter.




Mon matériel :

https://www.blu-ratech.fr/post/quel-matériel-je-possède-pour-tester-les-4k-ultra-hd


D’autres Tests vous attendent ici :

https://www.blu-ratech.fr



Visuel du 3ème Steelbook de la saga :



Posts similaires

Voir tout
  • Instagram