Test Blu-ray 4K : Casino Royale


Synopsis :


Pour sa première mission, James Bond affronte le tout-puissant banquier privé du terrorisme international, Le Chiffre. Pour achever de le ruiner et démanteler le plus grand réseau criminel qui soit, Bond doit le battre lors d'une partie de poker à haut risque au Casino Royale. La très belle Vesper, attachée au Trésor, l'accompagne afin de veiller à ce que l'agent 007 prenne soin de l'argent du gouvernement britannique qui lui sert de mise, mais rien ne va se passer comme prévu.




Édition : FR - Blu-ray 4k Ultra HD

Réalisateur : Martin Campbell

Éditeur : MGM United Artists

Genre : Action/Aventure

Année : 2006

Réédition : 2020

Durée :

- 2H24

Langue :

- Anglais DTS-HD Master Audio 5.1

- Français DTS 5.1

Format :

HDR10

Dolby Vision

2.39:1

16/9

2160p/24p (HEVC)




⬇️Lien direct du UBD (Blu-ray 4K) : ⬇️


Note artistique : 9 // Qualité vidéo : 8 // Qualité audio : 9 ŒUVRE Casino Royale, 21e volet de la franchise James Bond, met sur le devant de la scène un nouvel agent 007, plus jeune et sombre, sous les traits de Daniel Craig. N’ayant vu que quelques épisodes de la saga avec un regard orienté vers les blockbusters et non cinéphile, cet opus n’en faisait pas parti. Maintenant chose faite, avec un regard neuf et observateur, je me suis vraiment laissé prendre dans le film avec cette impression d’être au cinéma. Le casting qui est exemplaire nous montre un Daniel Craig parfait dans son costume et une Eva Green qui brille en robe. IMAGE Casino Royale a été tourné à l’époque au format Super 35 grâce à différentes caméras argentiques (Arriflex 235, Arriflex 435, Arricam St et Arricam Lt) avec un ratio 2.39. Cet Ultra HD Blu-ray provient d’un DI 2K. L’image est plus définie même si cela reste très léger par rapport au Blu-ray. En revanche, le grain se veut plus présent tout en étant homogène, surtout lors de la scène d’ouverture en N&B avec un aspect argentique fortement appuyé. Mais le plus grand apport vient du HDR (encodage Dolby Vision), avec des couleurs plus profondes et des contrastes mieux gérés qui permettent aux plans de gagner en détails. Les décors apparaissent comme plus proches de la réalité (cf. le bleu du ciel et/ou de la mer) et la photographie est plus chaude pour un rendu largement plus cinégénique.

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre) SON VF et VO restent inchangées vis-à-vis du Blu-ray avec du DTS 5.1 pour la première et du DTS-HD MA 5.1 pour la seconde. À vrai dire, la MGM s’est reposée sur ses lauriers, car avec cette réédition 4K Ultra HD, James Bond aurait pu avoir encore plus de classe ! Que dire de ces pistes ? La VO reste dynamique avec un bon mixage au niveau de la BO, des basses sans trop en faire, des dialogues compréhensibles sur la scène frontale et des effets surround bien présents pendant les phases d’action. Malgré tout, surtout pour un tel film, elle manque de précision ! Non HD, la VF doit subir la compression qui vient amoindrir les effets et l’adresse de la scène sonore.

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre) CONCLUSION MGM/UA a eu la bonne idée de ressortir sur support UBD les quatre James Bond avec Daniel Craig (pour l’heure), mais les améliorations apportées sur le disque UHD de Casino Royale suffisent-elles à justifier l’achat ? Car si le steelbook est à la hauteur de l’élégance de son héros titre et l’image un peu mieux définie avec un encodage Dolby Vision qui creuse l’écart avec son homologue HD, la bande-son reste la même que sur les précédentes éditions. Je vous laisse donc vous faire votre propre opinion...


Mon matériel :

https://www.blu-ratech.fr/post/quel-matériel-je-possède-pour-tester-les-4k-ultra-hd


D’autres Tests vous attendent ici :

https://www.blu-ratech.fr



Photos du Steelbook




0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
  • Instagram