Test Blu-ray 4K : Blade Runner


Synopsis :


Dans les dernières années du 20e siècle, des milliers d'hommes et de femmes partent à la conquête de l'espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d'esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l'être humain. Cependant, suite à une révolte, ces derniers sont peu à peu retirés.





Édition : FR - Blu-ray 4k Ultra HD

Réalisateur : Ridley Scott

Éditeur : Warner Bros.

Genre : SF/Action

Année : 2007 (The Final Cut)

Réédition : 2017

Durée :

- 1H57

Langue :

- Anglais Dolby Atmos

- Français Dolby Digital 5.1

Format :

HDR10

2.39:1

16/9

2160p/24p (HEVC)




⬇️Lien direct du UBD en précommande (Steelbook Blu-ray 4K) : ⬇️


Note artistique : 10 // Qualité vidéo : 9.5 // Qualité audio : 10 ŒUVRE Avec la Warner Bros., Ridley Scott signe en 1982 Blade Runner, un film de SF qui deviendra au fil des ans un chef-d’œuvre. Mais ce n’est qu’en 2007 (!) que son réalisateur aura pu nous montrer sa véritable vision (le précédent montage lui avait été imposé par le studio). Au passage, il y aura même eu cinq versions différentes pour finalement arriver à la magnifique version Final Cut. IMAGE Blade Runner a été capté en 35 mm et 70 mm à l’aide de caméras Panavision Panaflex Gold. Pour cette parution Ultra HD Blu-ray, le télécinéma obtenu de la pellicule a permis d’avoir un DI 4K. Bonne nouvelle pour tous les fans de l’œuvre, l’image conserve son aspect argentique avec une plus grande finesse du grain. Cependant, on peut remarquer des scènes plus granuleuses (la neige qui tombe après le meurtre de la femme) que d’autres (l’échange au bar avec Taffey Lewis). Malgré des baisses de bitrate vidéo à moins de 20 Mbps, je n’ai remarqué aucune dégradation pouvant nuire au rendu. Le piqué de l’image est juste fou avec des éléments mieux définis (comme les visages et les décors) et un meilleur contraste grâce à une colorimétrie retravaillée laissant place à un univers plus réaliste (cf. l’apport du HDR10). Et comme l’œuvre se veut sombre, la nouvelle gamme dynamique apporte un éclairage nettement plus juste aux personnages, aux reflets et à la fumée, visuellement plus en adéquation avec la réalité. Qui plus est, de nombreux éléments sont révélés dans la pénombre.

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre) SON Seulement proposée en Dolby Digital 5.1, la VF n’en reste pas moins très bien mixée avec une spatialisation et des effets surround assez incroyables pour un tel débit. Mais bien évidemment, la meilleure piste est à trouver du côté de la VO Dolby Atmos. La dynamique est incroyable avec des graves soutenus et un effet bulle impossible à retrouver en simple 5.1. La précision du mixage 3D est génialissime avec des effets qui abondent de toutes parts (la pluie, les véhicules volants, la BO). Alors que le film ne date pas d’aujourd’hui, voilà l’une des meilleurs pistes Atmos qu’il m’a été donné d’entendre !

(Photo non représentatif de la qualité de l’œuvre)

CONCLUSION Warner Bros. a décidé de ressortir Blade Runner en 4K Ultra HD avec une image et une bande-son Dolby Atmos (VO only) incroyables. Pour ma part, j’ai le coffret complet, indispensable pour les fans, avec le DVD, le Blu-ray (avec la version américaine de 1982, la version internationale de 1982 et la version Director’s Cut de 1991), le Blu-ray 4K (la Final Cut) et un livret.


Mon matériel :

https://www.blu-ratech.fr/post/quel-matériel-je-possède-pour-tester-les-4k-ultra-hd


D’autres Tests vous attendent ici :

https://www.blu-ratech.fr



Posts similaires

Voir tout
  • Instagram